24/08/2006

inutilité

J’ai mis du temps à prendre conscience qu’au fond vous êtes bien plus utile en étant inutile. Toujours les paradoxes. Vouloir rendre les gens heureux, c’est souvent un peu les enchaîner. C’est créer des « liens » dont quelque part vous attendez un retour.

Le plus simple, mais non le plus facile, c’est peut-être simplement d’être inutile à leur bonheur. Etre simplement à leur écoute, disponible mais sans perdre autant votre obligation de vivre. Ecouter, être là et laisser dire, sans juger. La démarche n’est pas évidente.

Est-ce ce besoin d’être écouté qui fait que tant de blogs sont des exutoires au « je » qui veut exprimer ce qu’il vit ?

Ah ! Ce besoin de reconnaissance, ce besoin d’être compris… Personne ne semble y échapper.

Que de blessures aussi nous pouvons lire aussi sur certains blogs. L’amour n’est-il pas toujours quelque part déchiré et déchirant ?

Il n’est pas facile d’accepter nos contradictions internes. C’est pourtant dans cette acceptation, tant pour nous que chez les autres, que réside me semble t-il, ce qui fait de nous de vrais humains.

Mik.

18:59 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Héhéhé ! Toujours ravie de te revoir, dans la bonne humeur et tout et tout.... Bon dimanche et à bientôt :)

Écrit par : manureva | 27/08/2006

Les commentaires sont fermés.