20/08/2006

Mieux se connaître

Je suis de ceux qui croient peu en la vraie communicabilité entre les êtres.

Trop souvent l’autre ne veut au fond que se livrer, communiquer sa joie ou sa souffrance, se faire entendre, sans vraiment attendre en retour un véritable partage sur ce que je suis, ce que je fais, ce que je ressens.

Il y a alors comme superposition de deux monologues, sans jamais vraiment de dialogue.

Depuis plusieurs années, cela  me dérange de moins en moins.

J’accepte plus l’écoute, celle qui me rapproche des émotions de l’autre, sans vouloir imposer la mienne. J’éprouve souvent alors le plaisir de tenter de lui ouvrir quelques portes : mieux supporter le regard de l’autre ; essayer d’aller au-delà de l’apparence ; s’accepter dans sa fragilité ; libérer les peurs ; oser dire plutôt que de se murer dans le mutisme ; etc.

Mais rien n’est jamais gagné dans la relation.

Sans être croyant, j’entendais ce matin l’hommage au frère Roger de Taizé, que j’ai eu la chance de rencontrer un jour. Cet homme  respirait la paix. De suite son charisme vous mettait à l’aise et vous vous sentiez comme son ami. Je me souviens lui avoir parlé de mon homosexualité. Il m’avait répondu : Dieu pardonne tout, sinon il ne serait pas Dieu. Mais, ajoutait-il, il n’y pas que Dieu, celui qui aime vraiment aussi pardonne tout. C’est la peur de point être aimé ou de ne pas assez aimer qui est paralysante. Supprimez vos peurs, réconciliez la rose et l’épine !

Beau message.

Poser sur soi un autre regard aide de façon incroyable à poser un autre regard sur l’autre.

S’il existe une communicabilité, elle ne peut se faire sans avoir le courage de refaire souvent le chemin vers soi pour mieux parcourir celui de l’autre.

C’est bizarre, mais le poids de ma vie, ses nombreux bouleversements, ses inattendus m’ont donné du bonheur et m’en donne encore. J’ai appris à voir petit à petit la vie, les autres différemment, parce que j’ai accepté de me voir aussi différemment.

Bonne semaine à vous.

Mik.

19:20 Écrit par mik dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.