23/05/2006

Ecouter n'est pas entendre

 

Je me suis amusé à observer combien le bruit envahit de plus en plus nos oreilles en rue.

Tous ces Gsm, tous ces écouteurs à l’oreille dans le brouhaha de la circulation…

Moyen de fuir sans doute tous ces bruits extérieurs.

Et pourtant, à surprendre parfois les communications téléphoniques, je me disais que peu de personnes savent encore vraiment entendre. Ecouter, oui, mais entendre ?

J’entends bien les cloches de l’église voisine, mais j’écoute les ratés du moteur de ma voiture qui annoncent une panne possible. Différence !

Entendre n’actionne que le circuit de l’oreille, écouter réclame de mettre en route tout le circuit de la pensée, du cœur.

Et je ris toujours quand on me demande « comment vas-tu ? », alors que mon interlocuteur veut seulement me dire comment lui va et pense déjà à ce qu’il veut me raconter.

Je suis pourtant persuadé que les informations circulent mieux si on apprend à écouter au lieu de toujours parler.

Je me tais…

Mik.

08:26 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Bien le bonjour. Et bonne journée.

Écrit par : biglodion | 23/05/2006

quand on me demande "comment vas-tu?"
il m'arrive souvent de répondre
"et toi?" et...le reste suit tout seul, l'autre n'attendait que ça
amitiés

Écrit par : Gibritte et Cie | 23/05/2006

bravo... ...c'est voire la vérité en face... moi ma maman me disait de tourner la langue dix fois dans la bouche... mais oûbien je suis trops silencieuse... ou bien je me ratrappe... mais c'est très bien ce que tu écrit là.... bise

Écrit par : cocoli | 25/05/2006

Les commentaires sont fermés.