06/05/2006

 

J’entendais justement hier Bernard Giraudeau dire que la médecine ne peut progresser que si elle s’attache davantage au comportement des gens, plus encore peut-être qu’aux nouvelles découvertes ou techniques de plus en plus pointues.

Suivait dans cette bonne émission « campus » de ant2, Benoîte Groult, 86 ans, militante féministe et écrivaine, qui mène un dernier combat, celui de mourir quand elle veut.

J’avais regardé et entendu aussi, un peu avant, Joëlle Milquet, présidente du cdH. J’avoue aimer cette talentueuse femme politique, mais j’étais peiné de constater encore combien l’humanisme dont elle se dit porteuse reste au sein de ce parti un humanisme lié aux règles d’une société patriarcale. Il suffisait de l’entendre parler de l’homosexualité et de la loi votée pour l’adoption homosexuelle. Comme si le plus de la vie tenait encore à la vie de couple conçue et enseignée dans la sainte église !

Long fut le chemin d’une remise en cause de l’éthique chrétienne qui a bloqué les progrès indiscutables de l’avortement, de l’euthanasie, de la reconnaissance homosexuelle.

Toutes les lois votées en la matière n’auraient été possibles avec un cdh ou un cvp au pouvoir.

C’est pour cela, même si j’adhère largement à ce parti, que je m’en détourne de plus en plus.

Enervant aussi ceux qui prônent toujours la modération et le principe de prudence.

Non à l’acceptation du monde du monde tel qu’il est, mais aussi tel qu’il était.

Mon enfance a probablement été trop nourrie de mythes forgés par les hommes d’église pour que je puisse encore approuver une espèce d’esclavage éthique d’une société qui par soucis de cohérence sociale voudrait m’imposer une quelconque morale ni même une quelconque idéologie. Et pour lui rendre hommage, je dirais avec Jean-François Revel : Ni Marx, ni Jésus.

 

 

 

Mik.

01:01 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

ce que tu écris est toujours intéressant et j'aime beaucoup passer par chez toi
je te souhaite de passer un excellent week-end

Écrit par : Gibritte | 06/05/2006

Les commentaires sont fermés.