14/03/2006

la mère

Je suis allé hier à l'enterrement de la maman d'une amie.

J'y ai lu ce très beau de sa fille:

La mère.

Des liens nouveaux se sont tissés entre elles, épais comme des fils de lin. La fille est devenue mère, et la mère la fille.

Une nouvelle relation sans retour, sans le retour de la mère qui entre dans le ventre de la fille, et qui s'y accroche, pour ne pas se noyer.

11:57 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.