10/03/2006

Etre soi

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai tenté et essayé dès mon enfance de deviner ce que les autres attendaient de moi pour m’y ajuster le mieux possible.

Que souhaitaient mes parents ? Que souhaitait cet ami, cette amie ? Que souhaitait mon ex femme, que souhaitaient mes enfants ?

Il n’avait pas que leurs discours, leurs dits, mais aussi leurs yeux, leurs sourires qui m’interpellaient.

Comment répondre à ce qui plairait ? Comment réprimer en moi ce qui ne leur plairait pas ?

Ce que je voulais devenir me semblait avoir plus de valeur que ce que j’étais, ressentais, fantasmais. Car évidemment je ressentais bien tout le décalage entre ce que j’étais et ce qu’on attendait que je sois.

Alors j’ai rêvé. Etre quelqu’un de bien, d’irréprochable, faisant le bien, aidant les autres et je me suis retrouvé tourmenté par des images idéalistes, extrêmement exigeantes.

Quelle était ma place, la mienne, derrière ce personnage que je tentais d’être en oubliant que j’étais une personne ?

Cela ne fait que quelques années qu’enfin j’ai appris la satisfaction de moi, parce que j’ai enfin admis mes limites et abandonner mes désirs quelque part de toute  puissance d’être quelqu’un sans défauts.

Je ne suis plus, entre bien d’autres choses, amoureux de l’inaccessible étoile.

Et d’encore penser à cet ami qui se sent minable et qui de ce fait voudrait presque devenir parfait.
Je pense à la discussion d’hier avec ma fille qui semble bien comprendre que l’essentiel réside aussi ailleurs que dans les façades.

Voilà ma petite élucubration du jour !

Bon week-end à vous toutes et tous.

Mik.

10:18 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Tellement vrai J'ai bien connu ce genre de comportement, être telle que les autres voulaient que je sois, on prend vite le pli, on nie son égo, on est une autre personne en fait. Redevenir soi n'est pas toujours aisé, cela crée des conflits parce que les autres ne vous reconnaissent pas. Mais bon, en fin de compte l'important est d'être soi-même contre vent et marée même si d'aucun vous perçoit d'un oeil critique, voire même malveillant, il faut être au dessus de ce que pensent les autres :)
Bon week end !

Écrit par : manureva | 10/03/2006

un petit passage chez toi pour te lire..
je crois que l'éducation que nous avons reçue nous a conditionné,
moi en tout cas, je sais avoir été influencée par l'éducation "chrétienne" chez les soeurs et celle donné par mes parents

...vouloir être "quelqu'un..."

et puis, un beau jour reconnaître , accepter et assumer pleinement qui je suis vraiment

Écrit par : Gibritte | 13/03/2006

Les commentaires sont fermés.