22/02/2006

Thérapie.

Dans ma vie, j’ai eu la chance de beaucoup voyager. Mon voyage le plus inouï, le plus étrange, le plus beau, reste sans conteste celui que j’ai fait en moi-même.

Jamais je ne regretterais ma longue « thérapie » où grâce à l’apport de mon psychiatre, j’ai pu voir les labyrinthes, parfois même un peu fous, dans lesquels je me promenais, souvent avec culpabilité. Fascinant et magique ce parcours qui apprend à mieux s’accepter, à emporter peurs et craintes de ne pas être l’image qu’on attendait de moi.

Il me semble enfin être proche de moi, de ce que je suis et non de ce que j’aurais voulu être.

Savoir, pouvoir mettre une parole, des mots, sur ce que nous ressentons, pensons, faisons, stimule un bien-être et provoque une sincère rencontre avec soi et avec les autres.

Le chemin du comment vivre s’éclaire alors dans la nuit et les ombres que nous n’osions parcourir.

Je ne sais pas trop exprimer encore où cette « thérapie » m’a conduit, mais elle m’a mené vers un quelque part où je me sens mieux, épanoui et heureux.

Mik.

13:21 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Voyage ! voyage ! Pour ma part, je pense que mon plus beau voyage est encore à venir....
A bientôt, à dimanche :)))

Écrit par : manureva | 22/02/2006

moi les voyages... je les invente
comment va mon Mik ?
bonne journée
biz

Écrit par : b.i | 23/02/2006

Les commentaires sont fermés.