11/01/2006

Solitude

Je pense qu’il n’y a pas de remède à la solitude réelle et inéluctable de l’être humain.

Illusoire, selon moi, de croire que la solution se trouve dans le couple. Certainement qu’une bonne entente avec un(e) partenaire brise un peu le fait d’être « seul », mais bien insuffisamment, imparfaitement et pas selon ce que nous espérions.

Personnellement, j’ai, comme dans la chanson de Moustaki, fait de cette solitude ma compagne. Autant d’ailleurs en faire une bonne compagne ! Elle n’a vraiment rien de terrible, du moins si nous ne l’assimilons pas à de l’isolement et qu’elle nous ouvre aux autres.

Il y a dans la solitude une dose de liberté et de joie.

Vivre le bonheur n’est point synonyme, à mes yeux, de vivre en couple. Cette image est celle de notre société qui nous l’impose en l’idéalisant.

Ne dit-on pas d’un ami qu’il a «  refait sa vie », après un divorce ou un veuvage, un peu comme si vivre sans partenaire n’était pas vivre !

Plus terrible encore l’expression : il est temps que je me « case ». Comme si le bonheur ne se trouvait que dans le choix de la durée relationnelle.

Quel fantasme ! L’observation des couples autour de nous prouve, au combien, que la vie à deux est loin d’être le lieu de la réussite, de l’équilibre personnel et du plein épanouissement.

Avouons que bien des couples n’ont plus d’ailleurs de vie.

Alors plutôt que d’espérer l’impossible, si nous nous sentions bien dans notre solitude fondamentale… Si nous n’attentions pas de l’autre qu’il vienne toujours combler nos manques...

Et si vivre ensemble, c’était simplement partager dans le temps et la durée, sans frustration, nos plaisirs et déplaisirs de solitude !

Mik.

11:15 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Salut Mike Je viens encore tu vois .. et j'ai lu avec attention ce que tu viens d'écrire ..pour confirmer la vérité de ton analyse ...
Je ne me suis jamais senti aussi seul que depuis que je suis retraité .. Et nombre de mes collègues ont vécu comme moi cette difficile adaptation à la vie d'un couple de retraité ... ou on cherche parfois la solitude pour avoir un peu de paix ...

Écrit par : aramis-le-rimailleur dingo | 12/01/2006

Les commentaires sont fermés.