06/01/2006

 Choisir


im000249

J’avance ainsi aujourd’hui :

« Je sais, je sens que je vais vers une incessible liberté, celle de faire des choix en m’écoutant, celle de renoncer en choisissant justement, celle de prendre le risque de faire confiance à ce qui circule en moi dans ce temps de vie où je suis, aujourd’hui.

Mes choix m’appartiennent et choisir c’est renoncer.

Je renonce donc à une relation, à des relations, à des modes de vie dans lesquels je ne me retrouve pas, pour lesquels je ne sens pas en moi un mouvement vers le meilleur, un abandon, une ouverture qui m’agrandit et me prolonge.

Je renonce à la prise en charge des peurs et des désirs de l’autre sur moi.

Je tente de me responsabiliser dans mes émotions, mes sentiments, pour passer, chaque fois que j’en prends conscience, du réactionnel au relationnel.

Je choisis aussi d’entendre comment l’autre se définit devant moi, avec ce qu’il est aujourd’hui.

Je choisis de me définir devant lui, en parlant de moi… en ne le laissant plus parler de moi.

Je choisis de garder le meilleur d’une relation, de l’inscrire en moi au-delà des regrets et des manques.

Je choisis de garder l’essentiel des découvertes, des enthousiasmes, des plaisirs et des partages.

Je choisis aussi de me prendre en charge, de ne pas laisser croire à l’autre qu’il est responsable de mes besoins ou de mes sentiments. »

Extrait de «  Les mémoires de l’oubli » de Sylvie Galand et Jacques Salomé (Editions Jouvences)

 


p_tite_id_eles photos sont copiées du très beau blog photographique: http://aufildutemps.canalblog.com/







19:05 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.