22/12/2005

 

Absolu et réalité


Longtemps j’ai cherché Dieu, l’Amour, la Vérité, la Justice. Jamais je n’ai véritablement fait leur rencontre. J’ai alors abandonné cette quête.
Depuis, je ne cesse de rencontrer des hommes, des femmes aux cheveux blonds, gris, chauves même ! Chacune, chacun d’eux porte cette fraction de vérité, d’éternité, ce besoin d’être juste, non en donnant la même chose mais en offrant selon les besoins des uns et des autres.
A force de chercher l’inaccessible, je me distanciais de l’accessible besoin non pas de l’amour, mais simplement d’aimer.
Ne cherchons pas trop de définition à ce qui est indéfini.
Car indéfinis sont les décalages entre le ressenti, l’intention, l’action.
Ah que l’Amour est source d’incompréhension, de malentendus, de frustrations !
Ah qu’il est bon de s’aimer, d’aimer, d’être aimé…
Et si nous laissions simplement exister l’autre comme il se sent en droit de l’être?
L’Amour est souvent survie, mais aimer est vie.
Moi, je veux aimer et ne plus trop polluer ceux qui m’aiment de mes soucis. Pour cela j’ai mon psy ! Il est payé pour…
C’est drôle, moi qui ne crois pas trop au changement, je sais en tout cas que j’ai changé !
Mik.


11:36 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

juste pour te dire Joyeux Noël et bonne année cher Mik

Écrit par : b.i | 22/12/2005

Ton texte ... est criant de vérité et déterminant en ce qui concerne la réalité au quotidien.
Mais ! de ta conclusion, chacun(e) de nous devrait en retirer quelque chose. Il s'avère exact que les psychiatres sont payés pour écouter les problèmes, les déceptions, etc. Et si chacun dans sa relation amoureuse devenait capable que de ne vivre qu'avec le positif ? Comme le monde changerait ...
Joyeux Noël à toi l'ami.
Jean-Pierre

Écrit par : L'esthète | 22/12/2005

Les commentaires sont fermés.